Régulateurs de température

Comment fonctionne une sonde à résistance (pour la mesure de température) ?

La résustance électrique d'un capteur de sonde à résistance varie en fonction de la température avec un coefficient de température positif (CTP ; PTC en anglais) : quand la température augmente, la résistance du capteur augmente elle aussi (selon norme EN 60751 (2009-05)). Les sondes Pt100 et Pt1000 sont les plus utilisées dans les applications industriellles. Les constructions de sondes basées autour de la norme EN 60751 sont définies dans la norme DIN 43735.

Que sont les circuits à 2, 3 et 4 fils ?

Ils décrivent le nombre de fils par lequel la résistance de mesure (ex. Pt100) est raccordée. Alors que la résistance de ligne peut rendre erronée la mesure avec le plus simple raccordement à 2 fils, cette influence négative peut être compensée avec un raccordement à  3 ou 4 fils, ainsi la précision de mesure s'en trouve améliorée.

Que sont les fluctuations et dépassements ?

Le contrôle en deux points implique souvent une ondulation. Une élévation de la température au-dessus du point de consigne, après le début de la régulation de la température, est appelée dépassement. Les changements de température autour du point de consigne sont appelés fluctuations. Une meilleure qualité de contrôle est attendue lorsque le niveau de dépassement et les fluctuations sont faibles.

que signifie "Pt100" ?

Pt100 signifie que c'est un élément en Platine avec une résistance nominale de 100 Ohms à 0 °C (EN 60751).

Que se passe-t'il si la température ambiante excède +85 °C ?

Il en résulte des coefficients de température élevés et un risque d'endommagement des composants électroniques

Qu'est-ce qu'un contrôleur à deux points?

Un contrôleur à deux points est un contrôleur qui fonctionne de façon discontinue, avec deux états de sortie. Selon que la valeur réelle soit au-dessus ou au-dessous du point de consigne, l'état de sortie supérieur ou inférieur est actif. Les contrôleurs à deux points sont utilisés lorsque la variable d'actionnement n'est pas une variable continue, mais elle peut basculer entre deux états, par ex. allumé / éteint. Bien que le contrôleur à deux points atteigne un état stable, il ne cesse de fonctionner. Avec de forts changements dans le point de consigne, il peut certainement contrôler plus rapidement avec d'autres process de contrôle.

Qu'est-ce que la commande D ?

La fonction D (ou la fonction de contrôle dérivée) est utilisée pour maintenir une sortie proportionnellement à une fonction de dérivation temporelle de l'entrée.

Qu'est-ce que la commande P ?

La commande P (contrôle proportionnel) permet de maintenir une sortie en proportion de l'écart entre le point de consigne et la valeur réelle.

Qu'est-ce que l'auto-optimisation ou l'auto-régulation ?

Les termes PID pour le contrôle de la température varient en valeur et en combinaison, selon les caractéristiques du système contrôlé. Dans l'utilisation actuelle, il existe un certain nombre de méthodes traditionnelles proposées et mises en œuvre pour déterminer les termes PID à partir de la forme d'ondes de température à contrôler par le contrôleur de température. Cela permet une auto-optimisation (par exemple, la détermination des termes PID utilisés pour une variété de systèmes contrôlés). Parmi les processus d'auto-optimisation, on peut citer la réponse à l'étape, la limite de sensibilité et les process de cycle limites.

Quel est le temps dérivé ?

Le temps dérivé est le temps requis pour contrôler un différentiel jusqu'à ce qu'un écart de rampe corresponde à la sortie de commande dans le contrôle proportionnel. Plus le temps de dérivation est long, plus la composante dérivée du signal de sortie est forte.

Qu'est-ce que l'hystérésis ?

Les deux points de contrôle activent ou désactivent la sortie en fonction de la déviation du point de consigne. Cela signifie que la sortie peut changer fréquemment avec les plus petites modifications de température. Cela peut raccourcir la durée de vie du relais de sortie et peut avoir un effet négatif sur la durée de vie de l'interrupteur d'alimentation. Par conséquent, une séparation est créée entre les points pour la mise en marche et l'arrêt. Cette différence entre les points de commutation est connue sous le nom d'hystérésis.

Qu'est-ce que le temps intégral ?

Le temps intégral est l'heure définie dans laquelle l'intégrateur doit atteindre la valeur de la réponse d'étape du contrôleur P. Plus l'heure intégrale est courte, plus l'effet du composant intégral est fort. Si le temps intégral est trop court, cela peut entraîner des fluctuations.

Quel est le point de seuil ?

Le point de seuil est le paramètre vis-à-vis duquel le régulateur de température doit réagir. Le temps requis pour atteindre un contrôle stable varie pour cahsue système contrôlé.

Qu'est-ce que la tension thermique (ou effet Seebeck) ?

cet effet, nommé selon Thomas Johann Seebeck, décrit le fait q'une tension électrique existe lorsque 2 conducteurs métalliques différents sont raccordés en 1 point et qu'il y a une différence de température entre le point raccordé et l'extrémité ouverte du "thermocouple"